Artefact, un guide pour consommer local et responsable sur Clermont et son agglo

Svetlana Vermonet vient de sortir Artefact, un guide de la consommation locale et durable sur Clermont et son agglomération. Un recueil d’adresses sélectionnées selon des critères liés au respect de l’environnement, du développement local, de l’éthique alternative et entrepreneuriale.

Après Artéfact Aveyron, Svetlana propose une version clermontoise de son annuaire du consommer local et responsable. Ce recueil, tout juste sorti des rotatives, propose un tour d’horizon des initiatives responsables liées à l’alimentaire, à l’habitat, à l’habillement, au bien-être, à la mobilité et aux initiatives citoyennes.

Sans aucune prétention exhaustive, Svetlana a sélectionné des produits ou services selon des critères éthiques et responsables. « Dans mes recherches, je me suis attachée à la notion de développement durable, à la sensibilité environnementale, à la notion sociale, à l’accessibilité des produits, au respect de l’homme, au choix des entreprises de valoriser le collaboratif et le respect de leurs salariés, à une réflexion de fond sur le monde qu’on construit avec des offres alternatives. »

> Conjuguer le culturel et l’artistique

« Je ne voulais pas me contenter d’une liste de bonnes adresses sans âme. J’avais envie d’un objet-livre qui touche au culturel et à l’artistique, qui soit intéressant tant sur le fond que sur la forme. » A 34 ans, Svetlana est de la génération télé des années 80, les images font partie de son langage. « J’avais besoin d’images modernes pour habiller ce guide en montrant ces hommes et ces femmes qui oeuvrent au quotidien dans un esprit responsable. »

Résultat, des photos esthétisantes, des infographies et autres pictogrammes illustrent ce livret. Quelque 190 pages au gré desquelles le lecteur peut glaner des conseils, des adresses, des événements, agrémentés de portraits-flash d’acteurs locaux. Un concentré d’informations qui propose « des solutions et des repères pour consommer autrement sur Clermont et son agglomération. »

> Comment est né cet annuaire ?

Svetlana est une consommatrice lambda comme elle aime le dire. Mais une consommatrice nourrie d’envies de justice sociale, de consommer des produits éthiques. Un beau matin, la jeune femme décide de conjuguer ses valeurs à son mode de vie. La voilà partie en quête d’informations autour de chez elle pour trouver les bonnes adresses et les bonnes idées pour consommer responsable. En vain. Personne ne semble pouvoir lui dire ce que signifie cette notion.

 

Rencontrer Svetlana à la Fête paysanne place de Jaude le 8 octobre – Svetlana Vermonet sera présente avec son livre, samedi 8 octobre sur la place de Jaude à Clermont-Ferrand, à l’occasion de la fête paysanne organisée par La Jonquille, de 15h à 18h.

 

 

Munie de son petit bâton de pèlerin, la trentenaire décide de mener sa propre enquête, pour sa culture personnelle. Elle habite alors dans l’Aveyron. La voilà partie à la rencontre d’« hommes et de femmes qui pratiquent une démarche éthique de production, de transformation, de distribution et de consommation » près de chez elle. Sa soif d’apprendre, de comprendre ce consomm’acteur la propulse malgré elle dans une aventure humaine enrichissante. D’où le titre de son livre Artéfact inspiré de la définition même de ce mot : « un événement inattendu survenu lors d’une expérience ».

Une fois l’étonnement et les questionnements passés, ses interlocuteurs jouent le jeu.  Au gré de ses rencontres, Svetlana réalise qu’elle a accumulé une grande quantité d’infos. L’envie de partager ses découvertes se transforme en projet de livre. Un guide « humainement riche pour consommer responsable ». Le premier Artéfact naît en Aveyron.

Mais la jeune femme, boulimique de rencontres, de partage, ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. Après ce  premier succès, l’éditrice en herbe décide de poursuivre sa quête d’informations vers de nouveaux horizons. Ce sera Clermont-Ferrand.

> Pourquoi Clermont après l’Aveyron ?

Svetlana plie bagages et débarque dans la capitale auvergnate. « Je cherchais une ville à dimension humaine, installée entre le rural et l’urbain, Clermont s’est imposée à moi. » Il lui faudra une année de gestation pour prendre ses marques, nouer des contacts, rencontrer des acteurs locaux, écrire leur portrait, prendre des photos, rassembler toutes les infos glanées, travailler les infographies. Résultat, cet ouvrage pédagogique, tiré à 2.000 exemplaires à compte d’auteur, recense plus de 250 contacts et autres portraits à découvrir au fil des besoins.

Texte et photos Sylvie Pallot

Où trouver ce guide ? 

A Clermont : librairie Les Volcans, café Myrtille, salon de thé Chez Cécile, au salon de coiffure Hairatorium, uprès de la cantine mobile Roul’MaSoupe. A Riom : chez Ciboulette et pain d’épice. A l’association La Jonquille www.la-jonquille.fr

Prix : 9,90€

Sur Facebook : Art&Fact

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.