Le marché bio d’Orcet ouvre désormais tous les vendredis

Un vent de nouveauté déferle sur le marché de producteurs labellisés bio de la commune d’Orcet dans le Puy-de-Dôme. Alors que les chalands pouvaient faire leurs emplettes deux fois par mois sur le parking du stade Maurice Fournier, voilà qu’ils ont désormais tout loisir d’apporter leurs cabas chaque vendredi entre 16 et 19 heures.

 

Les stands à peine ouverts, la file d’attente s’étire déjà devant l’étal de Marie-Laure Boulogne qui propose ses charcuteries fabriquées maison à Cunlhat. « On fait tout nous-mêmes, de la naissance de nos bêtes jusqu’à la transformation. » Parmi les clients, Florence et François ne s’y trompent pas et se régalent chaque semaine. Le couple, venu tout droit de Beaumont, est ravi d’avoir découvert ce marché bio voilà trois mois pour se fournir en viande, en yaourts et en légumes. « On aime manger sainement des produits frais de qualité. Et puis c’est sympa l’idée de faire travailler des petits producteurs du coin. »

Florence et François priorisent la qualité des produits bio et la proximité, avant le prix.

> Le marché du bio va croissant

Ce jour-là, les commerçants sont plus éparses, le temps n’est pas de la partie. La douceur naissante de cette fin d’hiver a laissé place à un crachin glacial. Qu’importe. Pain, huile, légumes, purée de pommes, viande de porc et jus de fruits débarqués de Cunlhat, Puy-Guillaume, La Roche Blanche, Moissat ou Romagnat, s’exposent vaillamment au choix des chalands qui peuvent désormais retrouver leur marché bio chaque vendredi soir à Orcet.  Une vraie petite révolution dans le coin.

 

« On consomme bio, surtout depuis qu’Éléonore est née »  

Thibaud et Hélène sont venus du Cendre avec leur petite fille de deux ans Éléonore. « Le marché n’est pas très loin de chez nous. On aime consommer bio, surtout depuis que la petite est née. C’est important pour nous que notre fille consomme de bons aliments. » Habitués de l’AMAP de Cournon, les parents préfèrent la version « plus flexible » du marché d’Orcet qu’ils ont découvert en passant au marché de Moissac.

 

Aurélie Crevel animatrice à Bio 63, l’association qui gère ces deux marchés, confirme : « Jusqu’à présent, on alternait un vendredi sur deux avec le marché bio de Moissat. A partir de ce 3 mars celui d’Orcet aura lieu toutes les semaines. À Moissat les rendez-vous continueront le 1er et le 3e vendredi du mois ».  La jeune femme explique l’augmentation de la fréquence par la demande croissante des consommateurs de plus en plus sensibilisés au bien manger et à la traçabilité locale. « Le marché de l’agriculture biologique est en plein essor en France. En 2016, le nombre de producteurs bio est passé de 300 à 380 sur le Puy-de-Dôme. Producteurs, commerçants et consommateurs tous les publics s’intéressent de plus près au bio. »

 

Le marché de Moissat tout bio

Le 1er et le 3e vendredi de chaque mois, le trio de paysans boulangers du Gaec Dou Chonlai accueille les clients au coeur de son fournil fermier pour un marché avec uniquement des producteurs labellisés bio, de 16h à 19h. Les associés se relaieront pour participer également chaque vendredi au marché d’Orcet.

 

> Une histoire de copains férus de bio

Cet engouement ravit l’équipe à l’origine du marché orcétois inscrit dans le paysage depuis 17 ans. Michèle et Dominique Champru, maraîchers à Puy-Guillaume racontent : « Au départ c’est l’histoire d’une équipe de bons copains qui produisent du bio. On avait envie de proposer le fruit de notre travail en collectif, dans un endroit 100% bio. Tout a commencé en 2000 dans la ferme du domaine viticole de Vincent Prugnard et de ses parents. Puis la viticultrice Marie Tricot a pris le relais en 2003. Mais l’exiguïté du lieu, et son côté trop privatif nous ont incités à demander à la municipalité de nous fournir un nouvel espace. »

Les élus orcétois n’ont pas hésité longtemps avant d’autoriser le déplacement de ce marché unique de la commune sur le parking du stade Maurice Fournier. « Il manquait un emplacement plus visible et plus facile d’accès pour les consommateurs. C’est chose faite depuis 2012 » déclare fièrement Josette Camus, 1ère adjointe au maire d’Orcet. Désormais entre 8 et 13 producteurs se déplacent sur ce nouvel emplacement.

> Avis aux producteurs bio

Il ne reste plus qu’à motiver de nouveaux producteurs bio pour installer leur étal sur ce marché qui ne demande qu’à s’ouvrir au plus grand nombre. Aurélie Crevel détaille : « Contrairement à ce que l’on pourrait croire, malgré l’augmentation des conversions en bio, nos marchés peinent à recruter de nouveaux commerçants qui souhaitent s’investir sur les marchés locaux. La plupart font de la vente directe et ne trouvent pas forcément le temps de se déplacer. » Le message est lancé !

► Marché bio d’Orcet – Tous les vendredis de 16 à 19 heures – A la sortie d’Orcet, sur le parking du stade Maurice Fournier sur la RD52 direction Saint-Amant-Tallende. Pour s’inscrire au marché d’Orcet les producteurs doivent être affiliés à l’assocation Bio63. Contact : Aurélie Crevel 04.73.44.45.28. Sur Facebook.

 

Texte et photos Sylvie Pallot

Carte des marchés 100% bio sur le Puy-de-Dôme

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.