Rencontre fertile à Biau Jardin

Culture du bio, respect de la saisonnalité des légumes, entretien de l’estime de soi à travers le travail et projection sur un futur fertile, voilà ce qu’ont découvert les élèves de la maison familiale et rurale de Thuret à travers le travail des salariés du Biau Jardin à Gerzat (63), encadrés par des étudiants techniciens d’intervention sociale.

Dans le cadre de la formation TISF (technique d’intervention sociale et familiale) les étudiants de l’Institut des travailleurs sociaux de la région Auvergne ont organisé, en collaboration avec les salariés de Biau Jardin, une action collective à destination des élèves de la Maison familiale et rurale de Thuret. L’occasion pour les salariés de la société coopérative d’insertion Biau Jardin de valoriser leur savoir-faire et leurs compétences en les partageant avec des jeunes.

> La tomate ne pousse pas naturellement toute l’année !

Après avoir posé leurs questions préparées soigneusement avec leur professeur, les adolescents de la maison familiale ont testé leurs connaissances en matière de saisonnalité à travers un tableau sur lequel ils devaient positionner les légumes dans la bonne case printemps, été, automne ou hiver. Pas si simple ! Ambiance rigolade et bravade, pour savoir lequel mettra le plus d’images au bon endroit. Et l’air de rien, les ados apprennent que les épinards se consomment au printemps, découvrent que ce qu’ils pensaient être des radis sont plutôt des betteraves, que les premières salades arrivent au printemps pour poursuivre leur pousse en été, ou que le choux frisé pousse en hiver. Ils découvrent, étonnés, que les tomates qu’ils mangent toute l’année débarquent tout droit du Maroc ou d’Espagne, qu’elles ne voient pas le soleil et finissent de mûrir dans les camions réfrigérés qui les acheminent en France. Alors ça se mange quand une tomate ? Maintenant ! En été !

> Dégustation à l’aveugle

Une petite dégustation à l’aveugle de jus de fruits auprès de Céline et Fatoux toutes deux salariées de Biau Jardin, et voilà nos jeunes partis dans les allées de légumes pour y découvrir les courgettes que leur présente Jonas, fier de contribuer à la production de ces produits bio : « Être maître de ce que l’on mange c’est vraiment valorisant. » Un passage devant les tracteurs, prise de photos de ces engins de la terre et la petite troupe part découvrir la boutique de légumes du jardin évidemment, mais également achalandée de différents produits d’épicerie bio, Nature et Progrès, locale et équitables. La journée se termine, bon enfant, par une dégustation de tarte à la rhubarbe.

Conclusion de cette journée. Alexandre Reynaud, coordonnateur de la filière TISF est ravi de ce lien tissé entre les adolescents de la maison rurale et les salariés en insertion de Biau Jardin, via le travail des étudiants techniciens d’intervention sociale. « La boucle de la transmission et de la valorisation est bouclée. »

► Contact : Le Biau Jardin, allée Georges-Sand à Gerzat. Tel. 04.73.90.00.98. Site internet : www.lebiaujardin.org. Ouvert le mercredi de 13h30 à 19h00.

Sylvie Pallot

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.