Un escape game éco-responsable

Un jeu d’évasion grandeur nature se trame du côté de Jenssac dans l’Allier. Sa particularité, des énigmes imaginées autour de l’environnement et de la santé, nichées au coeur du domaine de Theillat, à une heure de Clermont. Ouverture prévue en janvier 2018.

Férus de jeux de société, Anne-Line Thevenoux et son compagnon plongent dans la marmite énigmatique des “escape game” (escape pour “échapper” et game pour “jeu”). Le principe : une équipe, une escape room (salle unique dans laquelle est enfermée l’équipe) et une heure pour s’en sortir. Des objets à trouver, des énigmes à résoudre, des mécanismes et cadenas à ouvrir dans une décor dédié. Bref, un instant ludique qui sollicite les méninges. Le couple se singularise en créant son propre univers imprégné du développement durable. Résultat, pas d’affiliation à une franchise aux énigmes pré-formatées.

 

230 escapes en France

Ces jeux d’évasion grandeur nature (en français dans le texte) sont nés dans l’imaginaire des jeux vidéos japonais, que des férus de ces énigmes numériques ont fini par simuler en grandeur nature. Le phénomène a fini par débarquer en Europe, à Budapest. Aujourd’hui, on trouve environ 230 espaces d’énigmes franchisés qui proposent plus de 600 salles à travers toute la France. Le phénomène se déploie en Auvergne avec cinq espaces (Objectif « culturel » Escape game of Bourbons à Moulins ; S’TEAM à Vichy et Cournon ; Escape Hunt et Spy Escape à Clermont-Ferrand).

 

Anne-Line, chargée de promotion de la santé au sein d’une mutuelle clermontoise explique ce choix éco-responsable : « C’est une déformation professionnelle. J’ai besoin d’informer les gens sur l’écologie, la santé. Le développement durable m’est apparu comme une évidence. L’objectif est de valoriser les alternatives bio et durables, de parler de saisonnalité, de zéro déchet, de perturbateurs endocriniens tout en offrant la découverte du patrimoine de l’Allier. » Nicolas, ingénieur d’affaire dans le domaine de l’hydro-électricité « bricole comme [il] respire et a des idées de créations électroniques toutes les 5 minutes. » C’est un peu le Mac Gyver de l’équipe !

 

 

> Un domaine familial

Pourquoi avoir choisi un site dans l’Allier ? Tout simplement parce que le domaine de Theillat appartient à la famille d’Ane-Line, qui propose déjà ce lieu sur réservation pour des séminaires et mariages. Mais les écuries sont encore dans leur jus. Dans une premier temps, Anne-Line et Nicolas investissent 50 m2 des 800 m2 de surface, pour lancer leur première énigme. « Nous allons aménager une petite maison pour l’instant et petit à petit on grignotera l’espace des écuries pour développer notre projet. »

Les équipes de l’escape game entreront directement par le porche des écuries du Domaine de Theillat.

> Le premier scénario déjà écrit

Le premier scénario que découvriront les participants est écrit. L’histoire en quelques mots :  un grand écologiste a disparu, kidnappé. Les joueurs devront donc récupérer ses travaux, des recettes destinées à simplifier le quotidien de façon naturelle et les dernières graines fertiles de variétés de légumes anciens cachées dans un coffre. L’objectif, sauver la planète par les plantes, en diffusant ces graines dans le monde entier. A la sortie, les joueurs pourront même récupérer des codes d’accès pour télécharger les fameuses recettes écolos du chercheur disparu.

« Je suis impatiente de créer cette énigme grandeur nature ! » s’exclame Anne-Line, très fière de l’espace offert aux futurs joueurs : « On est plongé dès le départ dans l’univers de l’enquête, notamment avec l’environnement des écuries qui restent dans leur jus de l’extérieur. On garde le lieu intact. Même la déco sera vintage ! Je suis en contact avec une ressourcerie pour récupérer de vieux meubles, injecter de vieux matériaux. dans l’esprit écolo du recyclage. » Un esprit responsable qui s’exprime également dans le choix des matériaux de rénovation comme la peinture à faible émission, des enduits en argile ou de vieilles palettes pour rénover les murs.

> Financement participatif

La seconde énigme, encore en gestation, se développera autour de l’astronomie et de la voile, deux thèmes de prédilection du couple.Avec forcément une note écolo et climatique. Les énigmes suivantes se grefferont au fur et à mesure. Parallèlement, les deux coéquipiers préparent une chasse au trésor pour l’été 2018 dans le parc du domaine. Les participants devront chercher des indices répartis sur 13 hectares, à l’aide de codes numériques flashés via des tablettes fournies.

Mais pour développer ce projet ludique et culturel il faut bien évidemment trouver des sources de financement. Et c’est là qu’intervient le désormais connu « crowdfounding » ou financement participatif. Chacun peut donc contribuer à la naissance de ce nouvel escape game en cliquant sur ce site : www.bulbintown.com/projects/escapade.

Sylvie Pallot

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.