Un nouveau magasin citoyen avec des produits locaux

Une épicerie citoyenne vient d’éclore au coeur de Sauxillanges dans le Puy-de-Dôme, gérée uniquement par des bénévoles, tous désireux de préserver un commerce de proximité avec des produits essentiellement locaux et si possible bio.

Ce mardi 12 septembre, la rue du Monastère à Sauxillanges bourdonnait de mains fébriles pour accueillir les premiers clients du tout nouveau magasin citoyen l’Alternateur. Un espace né dans l’esprit des habitants à l’issue de la fermeture de la dernière épicerie du coin. « C’était la mort annoncée du village » explique Astrid qui fait partie du noyau des fondateurs de l’association. Et de renchérir : « Dès le départ les citoyens de la Doume d’Issoire et de l’Amap ont travaillé ensemble pour monter une association en juillet 2017. Avec pour objectif de créer une boutique de produits locaux gérée à 100% par des bénévoles du coin. Dans l’optique de préserver du lien social dans le village et avec les habitants alentours. Les gens se mobilisent, ils veulent vraiment aider. »

On ne vend pas de pain ni de viande pour ne pas concurrencer les commerçants du village. Il s’agit d’attirer du monde, pas de faire mourir les derniers commerces existants !

Aujourd’hui, 200 membres se sont inscrits, avec 25 personnes très engagées et un collectif de 12 femmes qui pilotent l’association. Résultat, le planning du mois de septembre est déjà rempli pour assurer la permanence de l’épicerie. Le fonctionnement semble rôdé, chaque membre offre, chaque mois, 3 heures minimum de son temps pour assurer l’ouverture de l’Alternateur. Un bénévole plus aguerri baptisé le “démarreur” gère la caisse, en binôme avec un “alternateur” formé aux rudiments du métier d’épicier pour accueillir les clients et les servir.

 

Retour d’expérience : ce mardi à 9h nous avons eu l’honneur avec Cécile et d’autres membres du collectif d’ouvrir le…

Publié par Magasin citoyen sur mercredi 13 septembre 2017

 

Un démarreur et un alternateur en binôme

Ce mardi après-midi c’est Anne qui assure la mission de démarreur, en poste à la caisse manuelle avec un cahier, un stylo et beaucoup de concentration : « On a fait le choix de ne pas informatiser la caisse pour rendre le projet accessible à tout le monde et limiter le stress des nouvelles technologies ! » Son binôme Guillemette coupe avec minutie un appétissant morceau de salers, tandis que d’autres bénévoles venus en renfort pour ce premier jour, expliquent aux clients le fonctionnement de la boutique.

Fruits, légumes, boissons, beurre, farine et autres denrées du quotidien côtoient des produits d’entretien en vrac, le tout fourni par une trentaine de producteurs du coin et un grossiste en bio pour le non local. Mais ici point de pain ni de viande « pour ne pas concurrencer le boulanger et le boucher du village » insiste Astrid car « il s’agit d’attirer du monde, pas de faire mourir les derniers commerces existants ! »

 

Tout le monde peut s’inscrire au planning des bénévoles

Christine Chalut gère avec enthousiasme le planning des bénévoles qui souhaitent offrir un peu de leur temps pour tenir la permanence de la boutique. On peut la contacter au 06.87.59.01.89 ou par mail christine.chalut63@gmail.com pour postuler. Chacun des bénévoles sera évidemment formé avant de débuter dans l’épicerie.

 

Dès la première matinée, une cinquantaine de visiteurs se sont engouffrés dans la boutique pour le plus grand bonheur des bénévoles rassurés par le succès de cette initiative. Sophie, habitante de Sauxillanges et traiteur à Issoire, a acheté du Muesli, de la soupe d’orties, des chips bio, du beurre et du fromage : « je découvre le lieu et après je verrai, ça m’intéresse de me servir ici à titre personnel et professionnel. »

 

[ De gauche à droite ] Les bénévoles se lancent avec enthousiasme dans l’aventure de ce magasin citoyen : Astrid une des fondatrice de l’association est également très investie dans le projet de la monnaie locale que l’on retrouvera à la boutique ; Muriel s’est déjà inscrite deux fois pour le mois de septembre pour donner de son temps à l’épicerie ; Sandra animera une conférence ; et Anne a géré la caisse en tant que « démarr eur » en ce premier jour d’ouverture. © Photos Sylvie Pallot

Muriel, qui habite Manglieu à 7 km de Sauxillanges, est en terrain connu : « je fais partie des bénévoles et du mouvement alternatidômes. Aujourd’hui je suis cliente, mais je me suis inscrite pour deux demi-journées en septembre. Je me suis entraînée à jouer à la marchande ! Je trouve que c’est vraiment bien de donner de son temps pour contribuer à la réussite de cette boutique qui sera très utile pour les locaux. Moi par exemple je devais aller jusqu’à Vic-le-Comte pour me fournir en produits bio. »

Sandra, venue tout droit de Saint-Quentin-Sur-Sauxillanges à trois kilomètres de distance, repart avec un cabas bien rempli et l’envie d’apporter sa pierre à l’alternateur : « J’avais le projet d’une coopérative et du coup je me suis lancée dans l’aventure. Je trouve que c’est un lieu très complet avec en plus cet espace convivial qui proposera des animations et des ateliers. » La jeune femme proposera d’ailleurs une conférence le samedi 16 septembre sur l’éducation populaire (lire ci-dessous).

► L’alternateur 17-19 rue du Monastère à Sauxillanges (en face de l’ancien 8 à 8) Tél. 06.10.12.91.51. Sur Facebook. Horaires d’ouverture : du lundi au samedi 9h00 -12h00 16h30-19h30 et le dimanche 9h00-12h00.

 

Sylvie Pallot

Ateliers et animations à l’Alternateur

L’Alternateur c’est également un espace de convivialité attenant à la boutique où se dérouleront différents ateliers initiés par les bénévoles. L’objectif, toujours le même, créer du lien entre les habitants au gré de diverses animations.

– Samedi 16 septembre : 15h00-18h30  conférence « S’enrichir ensemble » pour comprendre ce qu’est l’éducation populaire. Inscriptions au 04.7354.40.91.

– Dimanche 17 septembre : jeu de société sur la monnaie locale la Doume de 9h00 à 12h00.

– Mercredi 20 septembre : atelier couture pour fabriquer des sacs alimentaires.

– Samedi 23 septembre : inauguration de l’épicerie en fête.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.