Une cabane aux légumes raisonnés

Sur la route du cratère, entre Nohanent et Durtol dans le Puy-de-Dôme, est plantée, discrète, une cabane à fruits et légumes. Des légumes raisonnés et de saison et des fruits siciliens nous explique le marchand Daniel Coca, rejoint deux fois par semaine par Jocelyne Ecuer fromagère.

Voilà des mois que je passe devant ce panneau fruits, légumes, pain bio. Une pancarte en bois sur le bord de la route du cratère entre Volvic et Durtol, à l’entrée de Nohanent. Le soir, une lumière éclaire une cabane où l’on aperçoit des cagettes de victuailles. Déco nature. C’est plutôt tentant.

Par un jour de bruine, je finis par mettre le clignotant, je tourne en direction de Nohanent et me gare sur le parking de la ZAC Rivassol. Il est 16h30. Le ciel est chargé et le parking offre de nombreuses places disponibles. Alors que je m’approche, un trentenaire emmitouflé dans un blouson noir descend de sa camionnette. C’est Daniel Coca qui gère la baraque en bois.

Légumes produits en raisonné

Pas du genre à vous raconter sa vie, plutôt réservé, Daniel répond à mes questions. Ses produits viennent d’où ? « Je travaille avec deux maraîchers du coin, de Gerzat. Ce sont des légumes de saison ». Je poursuis aussitôt en lui demandant de me confirmer que ses légumes sont bio, puisque c’est inscrit sur la pancarte. Le commerçant me répond avec une once de gêne : « Ce n’est pas bio, mais les maraîchers travaillent en raisonné. Il faut dire qu’on a du mal à obtenir des produits bio parce que les producteurs travaillent de plus petites quantités et ils choisissent de vendre, soit en direct sur leur exploitation, soit en priorité avec des Amap.»

 

Mais alors du coup, pourquoi ai-je vu le mot bio sur la pancarte ? Daniel Coca explique : « C’est parce que le pain que je vends est bio. C’est un petit boulanger de Nohanent en pleine reconversion professionnelle qui nous le fournit. » Il faut donc lire sur la pancarte : Fruits et légumes. Et dessous : pain bio. C’est fou comme notre cerveau sélectionne les infos !

Pour les fruits, plus exotiques, le revendeur m’explique qu’il a choisi d’élargir son offre avec des agrumes sélectionnés par son associé installé en Sicile. En résumé, les légumes sont raisonnés et de saison, les agrumes débarquent tout droit d’Italie et le pain est pétri en bio à Nohanent. A vous de faire votre choix !

Aux bons fromages

 

Ce jour-là, j’ai également découvert la fromagère Jocelyne Ecuer qui installe son camion-vitrine chaque jeudi et vendredi aux côtés de la cabane de Daniel Coca, de 14h30 à 19h30. Nombre de fromages auvergnats sont proposés, avec également des brebis d’Aveyron et de Lozère, et des chèvres des Combrailles. La commerçante joue la carte du local avec un étal enrichi de lentilles blondes du Cantal, des oeufs plein air, de la bière des Sagnes et de l’huile de noix et noisette de Sayat.

Sylvie Pallot

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.