Une petite halle de producteurs auvergnats place de la Victoire

J’ai visité la nouvelle petite halle de produits locaux installée depuis le mois de mai place de la Victoire à Clermont, en place et lieu de l’ancien magasin Lindecor. Nouveauté de ces dernières semaines, les fruits et légumes ont fait un peu de place à d’autres produits auvergnats et à un espace de restauration.

J’ai traîné mes guêtres du côté de la place de la Victoire samedi dernier, parce qu’il paraît que le projet du maraîcher John Nelson Dance se déploie un peu plus du côté de la cathédrale. Au départ, il s’agissait de tester l’envie des clermontois d’acheter des légumes de saison cueillis en direct dans les champs alentours, comme au marché. Une conviction héritée de ses parents maraîchers et créateurs de La Jonquille, association qui organise un marché de producteurs locaux chaque vendredi sous la halle Saint-Joseph à Clermont.

 

Les semaines ont passé, l’été s’est installé, la rentrée est arrivée et les clients se sont fidélisés. Il n’en fallait pas moins au jeune maraîcher pour décider de s’entourer de producteurs du cru pour offrir un panel plus large du terroir auvergnat. Avec le soutien de son acolyte Damien Meylhac qui l’a rejoint voilà un mois pour réorganiser le magasin, John Nelson Dance accueille désormais Julien et Olivier Laurençon respectivement producteur et transformateur à Davayat dans le Puy-de-Dôme. Julien explique fièrement : “On nourrit nos porcs en traditionnel avec ce qui pousse dans nos champs, avec le soutien de notre père Denis. Mon frère Olivier assure la transformation.” Parmi les produits phare on trouve le jambon sans sel nitrité, parce que le vrai jambon cuit naturellement est blanc et pas rose !

Julien Laurençon producteur à la ferme Côte à Côte à Davayat dans le Puy-de-Dôme propose de la charcuterie transformée par son frère Olivier. © Photo Jessica Gerente

Et puisque la diversité est de mise dans cette nouvelle petite halle, on peut donc y trouver du saint-nectaire, de la fourme d’Aurières (comme une tome mais moins sèche) et du gaperon produits par le fromager Jean­-Valère Randanne. A savourer avec du pain issu du fournil de Jean, pétri avec de la farine type80 produite à Bromont-Lamothe. Et on poursuit la liste avec du miel puydômois de l’apiculteur Jean-Jacques Petit, du café torréfié à Clermont dans les établissements Chazal, des bières artisanales non filtrées à Brioude et au Mont-Dore, ou des vins auvergnats.

L’atmosphère de ce petit marché couvert est plutôt sympa, dans une esthétique champêtre. Les clients vont et viennent, voire s’arrêtent autour de tonneaux détournés en table de bar pour grignoter au choix un assortiment de charcuterie ou/et de fromages, et un aïoli de petits légumes.

Petite halle de la Victoire. 6 place de la Victoire à Clermont-Ferrand. Ouvert le mardi (8h-13h et 16h-22h), les vendredi et samedi (8h-22h) et le dimanche dès 8 heures. Sur Facebook 

Sylvie Pallot

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.